NEW YORK, Sep 21, 2012 — Depuis deux saisons déjà Jill Stuart surfait sur la vague rétro des sixties avec des silhouettes ingénues et souples, toutes en fraicheur. Toutefois, cette saison, On a plutôt assisté a un défilé aux inspirations romantico-gothiques, aux accents plutôt mélancoliques.

Dans une palette de noirs, de blancs vieillis et de roses saumonés, les silhouettes se dessinent près du corps, structurées et rigides qui contrastent avec la souplesse des quelques robes de dentelles.

Le stylisme plutôt sobre, les brocards et les dentelles ornementées de fleurs ont rendu l’ensemble délicat, mais sans éclat, un peu à la manière d’une fleur dans ses derniers jours. En fait, le défilé manquait de cette douce énergie qui habite généralement les collections de Jill Stuart.

Toutefois, Jill Stuart finit sur une note meilleure avec des robes satinés, fluides aux couleurs précieuses, qui nous rappelle pourquoi on apprécie ses collections.

[ MARIE-CHARLES]
Photos gracieuseté de Mercedes-Benz Fashion Week

Related Posts

Mercedes-Benz Fashion Week Announces Schedule Additions
The Art Institute of New York City to Light up the Runway at Mercedes-Benz Fashion Week
Trina Turk: Get a Fedora and Meet Me in Cali